Nous sommes de plus en plus à avoir le désir de changer de métier. Découvrez nos conseils pour réussir votre reconversion professionnelle.

Réussir sa reconversion professionnelle

 

Depuis un certain temps vous pensez à vous reconvertir professionnellement et les raisons sont nombreuses : peu de possibilité pour évoluer dans votre société, une trop grande demande dans votre secteur qui vous empêche de changer d’entreprise ou tout simplement l’envie de vous consacrer à votre passion et d’en faire votre nouveau métier.

 

La reconversion n’est pas un choix facile, car il implique dans un premier temps d’être pleinement l’acteur de son projet.

Même s’il existe aujourd’hui de nombreux organismes pouvant vous aider dans votre démarche, les premières étapes seront réalisées par vous-même.

 

Quelles sont donc les erreurs à éviter ? Vers qui se tourner lors de cette démarche ? Voici 3 grandes étapes et leurs conseils pour vous permettre d’évoluer professionnellement de façon efficace.

 

 

 

Etape 1 : Identifier son désir de reconversion

 

 

Mes motivations

 

En amont de la procédure de reconversion, il est important d’identifier le Pourquoi. Quelles sont les raisons qui vous poussent à changer de métier : l’ennui, la pression, l’ambiance au travail, les responsabilités… Ces motivations sont personnelles et propres à chacun.

 

Faites une liste de ce que vous ne voulez plus. En effet, pour consolider votre envie, vous devez être sûr que le choix de vous reconvertir n’est pas la seule réponse que vous avez trouvé à votre problème. Cette étape vous permettra de décider si la suite est bien d’aller plus loin dans la reconversion ou de simplement choisir des solutions, au sein de votre vie professionnelle, pour l’améliorer.

 

 

Ce que je ne veux plus

 

Quelles sont les choses que vous ne supportez plus dans votre travail ?

Et qu’est ce qui motive votre désir de reconversion ?

 

Faites aussi une liste de tout ce qui vous vient à l’esprit. Ces points négatifs, une fois sur le papier, vous semblerons peut-être moins important que ce que vous pensiez, ou au contraire, d’une grande source d’angoisse.

 

 

Ce que je veux désormais

 

Vous savez maintenant ce que vous ne voulez plus, mais quant est-il de ce que vous souhaitez avoir ? De ce que vous souhaitez trouver dans votre nouveau job ?  Si vous pourriez avoir LE job idéal, quel serait-il ? Et que vous permettrait-il de faire ?

 

Cela peut être de ne plus avoir de stress, d’avoir enfin une activité qui a du sens pour vous, qui soit utile ou encore qui vous permettrai d’être libre et d’en lequel vous pourrez vous exprimer pleinement.

 

 

Ma future situation professionnelle sera…

 

Enfin, maintenant que vous avez identifié les points négatifs puis listé vos attentes, réfléchissez à votre situation professionnelle idéale.

 

Où souhaitez vous travailler ? Avec Qui ? Comment ? À quel rythme ?

 

En répondant à ces questions, vous pourrez ainsi définir votre projet et vous donner une direction vers laquelle se tourner. Si vous souhaitez travailler seul, pour votre compte, vous savez maintenant vers quel organisme vous tourner.

 

 

 

Étape 2 : Mon bilan personnel

 

Maintenant que les bases de votre projet de reconversion sont posées, il est temps d’avancer dans la démarche.

 

Le secteur

Il est temps d’en apprendre d’avantage sur ce que sera votre prochaine activité. Faites une recherche sur ce secteur, sa situation économique, les perspectives et les débouchés ainsi qu’une liste d’entreprises et d’acteur bien connus qui sont au cœur de ce secteur.

 

 

Vos compétences

Vous possédez peut-être déjà certaines compétences requises pour faire ce métier mais vous devrez certainement en acquérir d’autres. Faites un bilan de vos compétences et listez celles que vous devez avoir ou améliorer. Recherchez ensuite les organismes et les formations qui vous permettront d’acquérir ces nouvelles compétences.

 

 

Vos ressources

Maintenant que vos besoins sont identifiés, vous devez chercher une solution pour y répondre. De nombreux outils existent aujourd’hui comme le bilan de compétences, VAE, le bilan professionnel…

 

Renseignez vous ensuite sur votre plan de financement : à quelles aides pouvez-vous prétendre ? Existe-il d’autres moyens de financements auxquels vous pourriez avoir droit ? Et quelles sont alors les démarches à entreprendre ? Si vous craignez la paperasse, ne vous découragez pas et pensez à votre objectif premier : votre reconversion. N’hésitez pas à demander de l’aide auprès d’organisme ou d’association.

 

 

 

Etape 3 : S’organiser

 

Le maître mot maintenant est l’organisation. Vous devez vous organiser rapidement pour avoir une vision du temps que votre reconversion va vous prendre.

 

Listez toutes vos tâches et les différentes phases de votre démarche et notez les dans un calendrier.

 

Pour les formations par exemple, définissez une date de fin. Même si cette date est fausse et qu’elle ne correspondra pas à la fin réelle de votre formation, il est important d’organiser votre temps et les prochains mois à venir pour travailler efficacement sur votre projet et vous permettre de combiner ce temps avec vos heures de travails et celles passées en famille.

 

Un dernier conseil : En planifiant votre reconversion, gardez en tête que ces objectifs doivent être raisonnables et réalisables dans un temps imparti. Ne pressez pas le pas, prenez le temps nécessaire pour faire correctement les choses, c’est votre projet, c’est important.

 

 

Crédit photo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *