déléguer

Déléguer pour gagner du temps efficacement

 

Les gens ont tendance à assumer des responsabilités autres que le leur. Beaucoup ignorent comment et pour quelles raisons déléguer. Pourtant, il est juste de préciser que la délégation constitue une base dans le management. Elle ne constitue en rien un moyen de fuir le travail ou les responsabilités. Chaque personne excelle dans une discipline précise au sein d’un système. Chacun doit avoir ses responsabilités. Cela évite les éparpillements. Le chef assigne les tâches aux subalternes. Ces derniers s’exécutent. Le chef pourra ainsi déceler ou anticiper les éventuels obstacles à l’accomplissement des objectifs.

 

Les raisons empêchant la délégation

 

L’autosuffisance est le premier facteur empêchant la délégation. Beaucoup pensent qu’on n’est jamais mieux servi que par soi-même. Ils croient qu’ils sont plus rapides et bien plus capables par rapport aux autres. Cependant, le temps c’est de l’argent. Donc il est essentiel de léguer son savoir-faire et de déléguer. La délégation n’est en rien une perte de temps, au contraire. La plupart des raisons sont des idées préconçues. La personne ayant besoin de déléguer a du mal à accorder sa confiance. Ou encore, elle pense qu’elle devrait le faire faute de volontaires. Cela constitue un manque de confiance entre les présumés collaborateurs.

 

Les raisons de déléguer

 

Faire appel à la délégation profite à tous. En une phrase, celui qui délègue gagne du temps. Il ne s’attarde pas sur des détails. Il a plus de temps à consacrer pour des choses bien plus importantes autant du côté personnel que du côté professionnel. Il pourra ainsi avoir l’occasion de voir et d’apprendre de nouvelles choses. Les risques de burn-out seront réduits. Le surmenage et le stress s’éloigneront. Puis, le subordonné pourra également profiter des bienfaits de la délégation.

 

déléguer

 

En effet, sa motivation s’en retrouvera accrue. Il portera plus d’intérêt à son travail. Il verra la mission assignée comme un challenge personnel. Et par la même occasion, ses connaissances et son intellect se développeront. Il pourra ainsi espérer grimper les échelons ou tout simplement, il aura l’ impression que son travail a de la valeur.

 

La bonne manière de déléguer pour gagner du temps

 

C’est la tâche qui incombe au chef. Prendre en compte plusieurs facteurs est essentiel. Tout d’abord, il doit décider du niveau de délégation de responsabilité. Généralement, il doit donner l’objectif à atteindre au subordonné. Ce dernier pourra demander des conseils à son chef, mais sa manière de procéder lui sera propre. C’est pourquoi le chef devra déterminer la personne adéquate pour le travail. Il devra apprendre à connaître son équipe et la nature de la tâche. Puis, il faudra mettre en place des objectifs et motiver la troupe. Une communication doit être instaurée entre le chef et les subordonnés pour la transmission des consignes. Ensuite, le chef fournit à ses collaborateurs les moyens nécessaires pour l’atteinte des objectifs fixés. Enfin, le processus de délégation se clôt avec l’observation et le contrôle du travail. Cela permet aux subordonnés de demander conseil face aux difficultés. Mais aussi, le chef pourra corriger ce dernier si nécessaire.

 

En résumé, la délégation est plus un esprit à adopter qu’une technique managériale. Il est vrai qu’il est incontournable lorsque le cadre d’une grande entreprise fait face à un millier de personnes à diriger. Déléguer, ce n’est en rien se décharger de ses responsabilités. Au contraire, cela implique que le chef est responsable de son équipe. Il doit ainsi accorder sa confiance à ces derniers. En l’occurrence, il se porte garant des résultats obtenus. Les gains se partageront sur tous les fronts : des gains de temps et de gains d’expériences.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *