En tant qu'indépendant, l'une des premières étapes à faire avant de lancer son activité est l'étude de marché. Découvrez nos conseils pour vous aider.

Indépendants : comment faire une étude de marché

 
 
 
 
 

S’installer à son propre compte pour mener une activité indépendante n’est pas toujours chose facile et la question de comment faire une étude de marché se pose naturellement. Au-delà de la motivation et de la vérification de votre idée de projet par rapport à vos atouts personnels, vous devez maitriser les contraintes et enjeux que votre nouveau statut vous impose.

Vous devez également vous assurer de la faisabilité commerciale de votre activité en réalisant une étude de marché.

 

 

Qu’est-ce qu’une étude de marché ?

 

Une étude de marché est l’étude préalable que vous devez réaliser avant la mise en œuvre de votre activité indépendante. Elle consiste à analyser, à comprendre et à mesurer le fonctionnement du marché sur lequel vous voulez exercer votre activité. Il s’agit donc d’une activité d’exploration qui permet d’avoir une idée précise des besoins, des appréciations, des comportements et des attentes des offreurs et des demandeurs présents sur le marché visé.

 

L’étude de marché est une étape fondamentale et obligatoire pour toute personne qui aimerait exercer une activité indépendante, car elle permet :

 

– de réunir toutes les informations nécessaires pour fixer les hypothèses de chiffres d’affaires ;

 

de connaitre les acteurs œuvrant dans votre marché et les grandes tendances ;

 

de vérifier l’opportunité de vous lancer ;

 

de déterminer votre stratégie, en faisant les meilleurs choix commerciaux pour atteindre votre objectif ;

 

d’identifier les éléments nécessaires pour l’établissement du budget prévisionnel ;

 

de déterminer votre politique marketing : produit-prix-distribution-communication.

 

 

Comment faire une étude de marché : la méthodologie

 

Avant d’aborder les étapes à suivre pour réaliser une étude de marché, vous devez assimiler certaines informations de base. Cette étape vous permettra de comprendre la méthodologie.

 

Vous devez garder à l’esprit que l’avis du client passe avant tout le reste. Quelles que soient les décisions que vous prendrez, vous devez vous demander :

 

– Qui est mon client ?

 

– Qu’est-ce qu’il veut ?

 

– Où vit-il ?

 

Donc, le client doit être au centre de vos préoccupations. S’il est satisfait, il reviendra vers vous pour de nouvelles prestations.

 

Pour réussir une étude de marché, il faut impérativement respecter une méthodologie structurée et ordonnée. Celle que nous allons vous proposer ici n’est pas rigide ni fixe, mais elle constitue la base d’une démarche de recherche, de travail et d’analyse. Il suffit de l’adapter aux réalités de votre activité pour avoir le résultat souhaité.

 

Les différentes étapes à suivre pour réaliser votre propre étude de marché sont :

 

La recherche d’informations : recherchez les informations existantes puis réalisez vos propres recherches en posant des questions à votre clientèle ou à vos prospects.

 

Synthétisez et analysez les différentes informations recueillies : commencez par vérifier si les informations recueillies sont vraies puis dépouillez le questionnaire avant de passer à l’étape d’analyse des réponses recueillies au cours des entretiens ;

 

Rédigez le rapport : identifiez les risques et les opportunités du marché. Ensuite, définissez les contraintes et les clés de succès du marché ;

 

Estimez votre chiffre d’affaires prévisionnel : servez-vous de plusieurs hypothèses pour établir votre chiffre d’affaires prévisionnel. Enfin, établissez les comptes prévisionnels.

 

Au cours de l’étude, vous devez vous appesantir sur les quatre dimensions suivantes :

 

Le marché : vous devez vous renseigner sur les grandes tendances et le potentiel du marché ;

 

La demande : vous devez appréhender les attentes, les besoins et la typologie de votre clientèle ;

 

L’offre : renseignez-vous sur vos concurrents pour savoir s’ils représentent une menace pour la bonne marche de vos activités ;

 

L’environnement de l’activité : renseignez-vous sur les évolutions éventuelles des conditions de travail dans votre domaine d’activité.

 

Si vous respectez toutes ces recommandations, vous allez pouvoir réaliser une étude du marché pour votre activité. Rappelons qu’un porteur de projet peut réussir sans avoir réalisé une étude de marche. Mais dans ce cas, le facteur « chance » passe en première ligne. Or, si vous investissez votre argent, votre famille et votre temps à la réalisation d’un projet qui vous permettra de devenir totalement indépendant, vous ne pouvez pas compter uniquement sur la chance.

 

 

Crédit photo

Laisser un commentaire